Groupe de travail "Géométrie discrète & morphologie mathématique" (GT-GDMM)

  • Site : http://gt-gdmm.u-bordeaux.fr
  • Responsables : Isabelle Sivignon (GIPSA-Lab, Grenoble) et Nicolas Passat (CReSTIC, Reims)
  • Mots-clés : Géométrie discrète, morphologie mathématique, topologies discrète et digitale, imagerie discrète, graphes.

  • Description : Par définition, le barycentre du GT GDMM est constitué par la Morphologie mathématique et de la Géométrie discrète, deux domaines dans lesquels la recherche française tient historiquement une place prépondérante. Néanmoins, les champs d’investigation du GT GDMM se sont largement ouverts au cours des dernières années, et la géométrie discrète comme la morphologie mathématique se développent désormais fortement à leurs interfaces, et notamment en lien avec les domaines suivants :

    • Traitement de la géométrie ou Geometry processing, géométrie algorithmique, analyse numérique pour la géométrie digitale ;
    • Optimisation discrète, théorie des graphes, traitement du signal, machine learning pour la morphologie mathématique.

    Ainsi, en sus des travaux intrinsèquement liés au GT GDMM, ces développements permettent d’établir des ponts avec plusieurs autres grands domaines relevant du GdR IGRV. On peut souligner par exemple des liens avec des problématiques de rendu (e.g. le développement d’opérateurs différentiels robustes pour l’application de textures sur des données discrètes) ; de la modélisation géométrique (e.g. modéli- sation par croquis via une forme digitale, modélisation de formes digitales par union de convexes) ; ou encore de la visualisation (e.g. visualisation de données de grandes dimensions par l’utilisation de modèles hiérarchiques de structures combinatoires).

Isabelle Sivignon
Isabelle Sivignon
Co-responsable GT GDMM
Nicolas Passat
Nicolas Passat
Co-responsable GT GDMM